KaZeo
Fermer
 
  Créer son blog KaZeo Mardi 2 septembre 2014   Ste Ingrid  
Oldicaces >>
Le passé et le présent
A PROPOS DE MOI
Mon pseudo : Tit Lu
Me contacter | (En savoir plus sur moi)
HORLOGE
 
RUBRIQUES
Accueil
News
Photos
 
MES CATEGORIES
Humour
Les grands personnages liegeois
Les beaux quartiers
Les alentours et la basse meuse
Citations
L'histoire
Le divin breuvage
Les monuments
Les légendes et superstitions
Loisirs et festivités
Le passé industriel
Folklore regional
Un di vin breuvage
Les musées
Cathedrale, basiliques et eglises
Les grandes inventions
Les chants
L'amitié et l'amour
Situation economique
Endroits de repos
Un grand venu d'ailleur
Les grands évenements
Le coin nature
Les grandes découvertes
La wallonie,une institution
Enseignement
La monarchie
Petit aide mémoire et trucs de grand-mère
La france, pays ami et voisin
Savions nous que...
Ils ont marqués l'histoire
Les trente-deux bons métiers de la cité de liège
Conseils utiles
Réflexion
Les grandes oeuvres et leur auteur.
Délices et gastronomie
Places,parcs et jardins
Us et coutumes
Qu'est ce qu'une année
Il y a 40 ans, mai 68
La langue française
Il y a 50 ans ce 17 avril ...expo 58
 
SERVICES
Météo
Horoscope
Actualité
 
STATISTIQUES
Actuellement 1 connecté(s)
242217 visiteurs
  Depuis le 27/10/2006
 
NEWSLETTER
 
T'CHAT
 
RECHERCHER
 
FOND MUSICAL
 
CHOISISSEZ LE NOM DE VOTRE BLOG
 
RUBRIQUE: LES GRANDES OEUVRES ET LEUR AUTEUR.
 Sommaire des articles de cette rubrique
   
 Les réalisations de Napoléon Bonaparte

Les réalisations de Napoléon Bonaparte

Sous le Consulat

Le Consulat est essentiellement une période de pacification et de stabilisation de la France, après la décennie révolutionnaire. De nombreuses institutions sont fondées, qui survivent longtemps à leur créateur ; elles reprennent certains acquis de la Révolution.

-  Le 13 décembre 1799 (22 frimaire an VIII)

  • l’article 52 de la Constitution institue le Conseil d’État.
  • Bonaparte crée le Sénat.

-  Le 13 février 1800 (24 pluviôse an VIII) création de la Banque de France.
-  Le 17 février 1800 (28 pluviôse an VIII) Bonaparte crée le corps préfectoral.
-  Le 15 juillet 1801 Napoléon Bonaparte signe avec le pape Pie VII le Concordat. Voir aussi : Jean Baptiste de Belloy
-  Le 1er mai 1802 (11 floréal An X) le Premier consul crée les lycées.
-  Le 19 mai 1802 (29 floréal an X) est créée la Légion d’honneur.
-  Le 24 décembre 1802 sont créées les 22 Chambre de commerce.
-  1803 : La Louisiane est vendue par la France aux États-Unis, dirigé par Thomas Jefferson, pour quatre-vingt millions de francs.

  • Le 7 avril (17 germinal an XI) est créé le franc Germinal.

-  Le 21 Mars 1804 (30 ventôse an XII) le Code civil français est promulgué.

Sous l’Empire

-  En 1806 l’empereur Napoléon Ier commande l’Arc de triomphe de l’Étoile.

  • Le 18 Mars 1806 (21 germinal an IX) le premier conseil de prud’hommes est créé à Lyon.
  • Le 10 mai 1806 l’Université est recréée, après son abolition par la Révolution, sous une forme qui conduit aux actuelles universités.
    -  En 1807 Napoléon confie à Alexandre Théodore Brongniart la construction de la future Bourse de Paris.
  • Le 9 février 1807 il ressuscite la fonction de Grand Sanhédrin (ce qui facilite l’assimilation des juifs dans l’Empire). Napoléon a poursuivi l’œuvre de tolérance à l’égard des juifs amorcée par la Révolution.
  • Le 16 septembre 1807 Napoléon crée la Cour des Comptes.
    -  Le 17 Mars 1808 Napoléon crée par décret le baccalauréat.
    -  Le 12 février 1810, le Code pénal est promulgué.

L’œuvre législative

Bonaparte opéra dès les débuts du Consulat de nombreuses réformes dans l’éducation, la justice, la finance et le système administratif.

Son ensemble de lois civiles, rédigé par Jean-Jacques Régis de Cambacérès et connu sous le nom de Code Napoléon de 1804, a encore une forte influence dans de nombreux pays de nos jours.

Le Code civil français est toutefois très largement inspiré d’un éventail de lois et coutumes diverses déjà existantes sous l’Ancien Régime qu’il unifia. Son œuvre administrative se prolongea jusqu’en 1814. Entre autres réformes, il débutera le travail de cadastrer le territoire français.

En architecture et urbanisme

À Paris

-  L’érection de l’Arc de Triomphe du Carrousel (1808)
-  La construction de la colonne Vendôme (1805-1810)
-  L’Arc de triomphe de l’Étoile (1806)
-  La construction du palais Brongniart (Bourse de Paris)
-  L’Eglise de la Madeleine (finie en 1842)
-  La percée de la rue de Rivoli, de Castiglione et des Pyramides
-  La nouvelle façade du palais Bourbon (commencée en 1808)
-  La liaison entre le Louvre et le palais des Tuileries ; la finition de la Cour carrée du Louvre (construction de l’aile Ouest et Sud) ; le Louvre devient un musée.
-  La numérotation pair-impair des rues de la capitale
-  La construction de 3 ponts : le pont des Arts (1803), d’Austerlitz et d’Iéna
-  Le canal de l’Ourcq, de Saint-Martin et de Saint-Denis
-  La construction de dizaines de fontaines, comme l’Éléphant de la Bastille
-  L’aménagement du cimetière du Père Lachaise
-  L’aménagement de nombreux espaces verts, comme le Jardin des Plantes, ou l’embellisement du jardin du Luxembourg.

En province et à l’étranger

-  La fondation de Napoléon-Vendée (l’actuelle ville de La Roche-sur-Yon)
-  La transformation de la place Bellecour à Lyon
-  Le pont de pierre à Bordeaux
-  La construction de la place de la Paix à Milan.

 

La famille

Famille d’enfance

Parents

-  Charles Bonaparte
-  Maria Letizia Ramolino

Frères et sœurs

-  Joseph Bonaparte
-  Lucien Bonaparte
-  Élisa Bonaparte
-  Louis Bonaparte
-  Pauline Bonaparte
-  Caroline Bonaparte
-  Jérôme Bonaparte

Mariages et enfants

Napoléon s’est marié deux fois :

-  Le 9 Mars 1796 une première fois avec Joséphine de Beauharnais qui sera couronnée impératrice. Ce mariage restant sans enfants, il se terminera par un divorce, le 16 décembre 1809.
-  Le 11 Mars 1810 (par procuration) avec l’archiduchesse Marie-Louise d’Autriche, qui lui donnera un fils : Napoléon François Joseph Charles Bonaparte (° 20 Mars 1811, † 22 juillet 1832), roi de Rome, duc de Reichstadt, connu également sous le nom de Napoléon II, bien qu’il n’ait jamais régné qu’en théorie 15 jours, entre la deuxième abdication de Napoléon et la Seconde Restauration. Le surnom de l’Aiglon lui vient de poèmes de Victor Hugo écrits en 1852.

Napoléon a également eu au moins deux enfants illégitimes, qui tous les deux ont eu des descendants :

-  Charles, comte Léon (° 1806, † 1881), fils de Catherine Éléonore Denuelle de la Plaigne (° 1787, † 1868).
-  Alexandre, comte Walewski, (° 4 mai 1810, † 27 octobre 1868), fils de la comtesse Walewska (° 1789, † 1817).

Et selon des sources plus contestées :

-  Émilie Louise Marie Françoise Joséphine Pellapra, fille de Françoise-Marie Leroy.
-  Karl Eugin von Mühlfeld, fils de Victoria Kraus.
-  Jules Barthélemy-Saint-Hilaire (° 19 août 1805, † 24 novembre 1895) dont la mère reste inconnue.
-  Marie Caroline Julie Élisabeth Joséphine Napoléone de Montholon, fille de la comtesse Albine de Montholon (née à Sainte-Hélène le 26 janvier 1818, morte à Bruxelles le 30 septembre 1819).

Neveux et nièces

-  Louis-Napoléon Bonaparte, son neveu, profita de la popularité de Napoléon Ier, d’abord pour se faire élire président de la République sous la IIe République, puis pour prendre le pouvoir et établir le Second Empire, régnant sous le nom de Napoléon III. Durant son règne de nombreuses législations sociales et modernes ont été adoptées. Il capitule et se rend aux Prussiens en 1870, suite à la défaite de Sedan.
 

(JPEG)
Napoléon Bonaparte
[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire(s) | Imprimer cet article ]
 
Créer un blog gratuit avec KaZeo | Créer un site | RSS articles RSS articles